Vous êtes ici
Home > Standard-Rouche.be > Le mot de « Gerouche » : LE MIRACLE DE NOEL AVANT L’HEURE

Le mot de « Gerouche » : LE MIRACLE DE NOEL AVANT L’HEURE

Chers supporters,

Ne vous y trompez  pas, ce titre, s’il fait bien allusion à un miracle, n’est pas celui auquel, j’imagine, vous pensez de prime abord.  Si je parle ce matin de miracle, celui-ci fait plutôt allusion à la composition alignée par notre coach Portugais, inédite car non envisagée, connaissant son « immobilisme » et son manque de « remise en question ». En effet, bien que j’espérais tout comme vous une victoire chez les Côtiers, je n’y croyais pas trop, notre récente prestation à Beveren nous ayant singulièrement refroidi. Mais jamais je qualifierais notre qualification de miraculeuse, notre Standard nous ayant trop habitué à aligner les prestations en dents de scie, et donc capable du meilleur comme du pire !

Donc, pour en revenir à l’équipe alignée hier, j’en viendrais presque à rêver qu’elle soit plus souvent reconduite ainsi que le système en 4-4-2, même si la prestation d’Emond, bien que plus présent que le trop effacé Carlinhos, est jugée à mes yeux encore insuffisante, mais il faut aussi lui laisser le temps de retrouver le rythme de la vraie compétition, les entraînements à eux seuls ne pouvant suffire à y pourvoir. Toujours est t’il que son apport offensif fut indéniable et a certainement soulagé Orlando Sa, qui n’est ainsi plus le seul à être marqué à la culotte dans le rectangle.

L’autre très belle surprise, au demeurant, fut la prestation de Ndongala, que beaucoup sur ce site et ailleurs avait déjà condamné ! Un Ndongala comme je l’aimais quand il évoluait pour les zèbres, à la fois virevoltant et bien inspiré. Un vrai plaisir quand il joue à ce niveau. Lui et le jeune Badibanga pourrait faire des ravages sur le flanc droit, alors que Fay m’a personnellement mieux plu que Cavanda, dont les montées me paraissent trop rares et dont la course me parait moins rapide mais est peut-être plus sûr défensivement que le précédent nommé.

Et donc, avec ce nouveau cocktail, notre équipe s’est non seulement qualifiée pour les demi-finales de la Crocky Cup, mais ce qu’il nous faut surtout retenir, c’est qu’elle a marqué 3 buts en déplacement chez un adversaire pas facile à bousculer, ce qui lui a aussi permis de prendre un ou deux buts sans remettre en question sa victoire. Et ça, c’est NOUVEAU et très important à retenir.

La frilosité dont faisait preuve jusqu’ici Sa Pinto serait t’elle enfin laissée au frigo ? La preuve, quoiqu’il en soit, a été faite que nous pouvons être bien plus efficaces dans ce concept que dans le précédent, et que nous avons les joueurs pour pouvoir évoluer de la sorte.

J’ajouterais enfin que notre qualification est due aussi pour une  bonne part à la nouvelle prestation cinq étoiles de Luyindama, qui, même s’il était présent à Beveren, avait joué en dessous de son niveau habituel, ceci expliquant sans doute cela. Un Luyindama en forme est indispensable à notre défense, car il est le seul à pouvoir revenir sur son homme et à en imposer physiquement. Sans lui, l’équipe et notre arrière garde ne tourne plus rond, ceci aussi, c’est une évidence !

Place à présent à la réception de la Gantoise, qu’il nous faut impérativement vaincre sous peine de perdre quelques illusions quant aux PO1, même si rien ne serait définitivement fait, mais quand même.

Je croise les doigts pour que notre coach soit de nouveau bien inspiré et aligne une équipe comparable et offensive pour venir à bout et bousculer des Buffalos qui vont certainement nous attendre de pied ferme et avec des intentions toutes autres que celles qu’ils ont affiché en coupe. Le contraire serait vraiment désespérant !

Votre serviteur,   Gérouche

 

Commentaires

Commentaires

Similar Articles

6 thoughts on “Le mot de « Gerouche » : LE MIRACLE DE NOEL AVANT L’HEURE

  1. commentaire éloquent
    je plaide coupable pour ndongala pour son irregularité mais pas pour c’est qualités.
    quand je disais qu’il fallait faire un peu tourner et changer de système c’est en train d évoluer.
    donnons du temps de jeu à emond lukhevitch farouk et ainsi que djenepo en plus des entrainements avec les pros.
    j’étais dépité apres avoir vu le match contre waasland beveren comme tu dis gerouche .avec notre équipe le pire cotoie le meilleur.espérons plus de régularité pour la suite de la saison.

  2. RSP à Banneux ! Oui, en effet, ça devrait le faire. Vais essayé de m’y coller, mais plus beaucoup de temps d’ici la fin d’année avec tous ces congés et toutes les courses de dernière minute. Mais si j’ai une minute, promis, je ferai mon possible pour croquer SP à genou devant la Sainte Vierge, lol

Laisser un commentaire

Top