Vous êtes ici
Home >> Standard-Rouche.be >> Le mot de « Gerouche » : CARTE ROUCHE

Le mot de « Gerouche » : CARTE ROUCHE

Chers supporters,

Les lundis, décidément, se suivent et se ressemblent le plus souvent, en bien des points, et la couleur rouge semble nous coller à la peau mieux qu’une teigne, c’est peu dire ….Et bien plus que le péril jaune !

Je n’irai toutefois pas jusqu’à prétendre que celle reçue hier soir, Laifis étant cette fois la victime, était totalement injustifiée, comme certains veulent nous le faire croire, mais force est de constater que celle-ci tombe presqu’invariablement du même côté, le Standard étant le CHAMPION tout azimut de ce genre de sanction, preuves et statistiques à l’appui.

Ce qui me choque donc, c’est que, de l’autre côté, elle ne tombe que rarement, Marinos ayant échappé au bristol de la même couleur pour une seconde jaune oubliée. A la longue, ça devient pénalisant et frustrant, nos joueurs devant faire preuve d’une sacrée force de caractère pour ne pas sombrer dans le fatalisme et  la résignation. A croire que le Standard fait peur au point de nous réduire systématiquement à dix pour compenser ….

Ceci étant précisé, le choc Wallon ne fera pas partie des grands crus, cette année, mis à part le bon comportement cette fois des supporters, le combat se résumant le plus souvent dans un entrejeu surpeuplé  où les protagonistes des deux camps livrèrent certes une bataille acharnée, pas toujours très académique et ne débouchant que trop rarement sur des occasions franches de but, hélas.

Dans ce contexte, les gardiens des deux camps passèrent une soirée relativement tranquille, seul Ochoa devant réellement se détendre sur un tir à l’entrée du rectangle en seconde mi-temps, c’est tout dire.

Je déplore néanmoins l’occasion cinq étoiles qui échut à Junior Edmilson au quart d’heure, ce dernier plaçant le cuir lamentablement hors cadre alors que la place pour conclure était bien réelle, trop belle même.

Le but qui aurait dû couronner cette 1ére action aurait à coup sûr débloqué la rencontre et nous valoir un tout autre match.

J’étais au demeurant convaincu que l’équipe qui marquerait la première l’emporterait au final, mais, fort heureusement, un certain SA passa par-là, sauvant finalement l’essentiel, une défaite nous aurait en effet fait bien plus mal encore, à la veille du sprint final.

Est-ce à dire que ces deux points  perdus entérinent notre éviction des  PO1, cette année encore ? Loin de moi cette idée, car je n’ai jamais cru que notre club allait emporter ses cinq dernières rencontres de la phase classique !

Néanmoins, en regardant les performances alignées dans la dernière ligne droite et à la régulière par Genk et Courtrai, arrachant eux aussi des résultats inespérés, les craintes de passer une fois encore à côté du graal refont surface, c’est une évidence.

Or, ce Standard-là mériterait amplement de rejoindre le dernier carré et pourrait même y faire figure d’épouvantail, n’en déplaise à quelques-uns qui souhaiteraient certainement nous éviter.

Au rayon des satisfactions, voire des confirmations, je pointerais une nouvelle fois le rayonnement de Medhi Carcela, déjà promu au poste de capitaine, mais aussi Cavanda, qui semble avoir atteint une autre dimension et dont je souhaiterais vivement le transfert à titre définitif, le poste de back droit ayant été souvent le point faible de notre équipe, ces dernières saisons.

La belle surprise, car il y en a eu une, cela même s’il avait été dit qu’il pouvait et avait déjà occupé cette place par le passé, vint par contre d’Agbo, qui, après avoir donc dû reculer en défense pour  pourvoir à la sortie de Laifis, montra des aptitudes évidentes à cette place, apportant par la même occasion de nouvelles solutions au  coatch en vue des prochaines rencontres, voire des prochaines …. Cartes rouges ! Non négligeable, vraiment.

Enfin, un problème de luxe semble dès à présent se poser à notre Sa Pinto : qui écarter de Junior Edmilson, Medhi Carcela, Mpoku ou Emond ? Choix ambigu et décision très difficile à prendre, à coup sûr ……même si bien des coatchs aimeraient être confrontés à ce genre d’alternative ! Ma solution, pour ma part, serait la suivante : je privilégierais Polo à gauche pour les matchs « fermés », où ses dribles chaloupés et ses coups francs pourraient faire la différence, en plaçant plutôt Medhi au centre, sorte d’électron libre, entre Marin et Agbo ou Cimirot, et je donnerais l’avantage à Emond dans les rencontres plus « ouvertes », à la place de Medhi qui retrouverait alors un flanc, polo restant sur le banc.

Je terminerai l’analyse du match par un mot sur l’absence de SA, au coup d’envoi, que certains estimèrent, à tort ou à raison, comme préjudiciable. Je rejoindrais pour ma part l’approche du coatch et estime que, dans le premier acte, il fallait surtout apporter du contenu dans nos actions, même si notre efficacité s’en trouvait amputée quand on connait la facilité qu’à notre attaquant à se démarquer et à trouver le chemin du but dans les petits espaces. Bref, le faire monter à la mi-temps, quand les deux équipes avaient déjà jeté beaucoup d’énergie dans la rencontre était selon moi un bon plan, mais chacun peut voir la chose différemment, bien sûr.

Reste  désormais à finir le travail, et la chose, comme annoncé, sera tout sauf aisée.

Bien entendu, nos deux prochaines rencontres se dérouleront chez nous, ce qui devrait représenter malgré tout un avantage, surtout si notre public maintient son soutien inconditionnel à ses couleurs, à ses joueurs.

Si on s’en sort au terme de ces deux rencontres, l’engrangement des six points étant cette fois indispensable car il n’y aura plus le moindre « rattrapage », nous pourrions aborder la dernière joute à la côte en position plus que favorable, en égard des rencontres à disputer par les autres prétendants.

En effet, le parcours de Courtrai, qui reçoit Zulte et va à Bruges, pourraient lui rapporter trois points et pas davantage, normalement, ce qui amènerait l’équipe des éperons d’or à 42 unités. Genk, qui reçoit un Antwerp toujours concerné, ne devrait pas se promener contre les hommes de Boloni, avant d’aller défier Beveren dans son antre, chose  peu aisée, là aussi, et dans la même situation que les Anversois. Autrement dit, même avec deux matchs nuls, et espérons pas davantage, Genk compterait 40 points, alors que nous pourrions en comptabiliser 43 et donc nous retrouver en cinquième position.

Resterait alors notre duel face à Ostende pendant que Courtrai recevrait Charleroi et Genk les Gantois. Tout sauf gagné, pour eux aussi ….. Ce qui revient à dire que nos frères ennemis pourraient très bien détenir notre sort entre leurs mains, si d’aventure ça coinçait pour nous à la côte.

Une seule chose parait donc acquise : il nous faudra attendre l’ultime journée pour être fixé, car TOUT peut encore arriver, dans ce final digne des plus grands thrillers  à suspens n’ayant rien à envier aux intrigues d’un certain Hitchcok ! Gare aux cardiaques !

Maintenant, il faut aussi, hélas, envisager le pire, à savoir un nouvel échec, au terme d’une saison où le gaspillage à tous les étages aura été une fois encore le leidmotif, parfois bien aidé par le corps arbitral dans certaines circonstances, cela va sans dire.

Tirer encore et toujours les conclusions, prendre les bonnes décisions et démarrer cette fois notre saison, dès le premier jour, me paraitrait être la meilleure chose à faire  pour éviter pareil stress….. Donc, au risque de me contredire, et bien d’autres avant moi, conserver SA Pinto serait sans doute la meilleure option, tout bien pesé !

Votre serviteur,   Gérouche

[themoneytizer id= »13683-28″]

 

Facebook Comments
Similar Articles

9 thoughts on “Le mot de « Gerouche » : CARTE ROUCHE

  1. Cher ami Gerouche, c’était un bon début mais ….une drôle de fin.
    Garder Sa Pinto la meilleure option? Pour moi non, ce n’est pas parce qu’on fait de bons matchs depuis un mois que mon avis a changé à son propos. Je ne peux me lier à ce personnage qui ne m’inspire pas le respect et qui est loin d’être un exemple pour nos joueurs et pour nos jeunes. Dans le forum, certains parlent souvent de Preud’homme pour la saison prochaine mais je ne connais pas leurs sources et je n’y crois pas trop.
    Agbo en défense centrale n’est pas une trouvaille , on en avait déjà parlé en évoquant une défense à trois avec Luyindama et Laifis. Entre parenthèse je le préfère en défense qu’au milieu où il ralentit le jeu et a perdu beaucoup de ballons en première mi-temps. D’ailleurs l’entrée de Cimirot a coincidé avec nos phases dangereuses de fin de match et avec le but.
    En attaque, la composition de RSP me laisse très sceptique. Si on fait jouer Mehdi et Junior sur leur mauvais pied, c’est pour qu’ils rentrent dans le jeu et pénètrent par le centre par des relais, mais alors Emond ne sert à rien et Cop non plus ce ne sont pas des relayeurs. J’aurais alors mis Polo et Sa qui sont plus habiles en deviation. Emond a manqué de centres pour se mettre en valeur mais c’est la tactique de RSP qui n’est pas adaptée à sa compo ou plutôt l’inverse…
    Pour l’avenir en PO1 cela ne me semble pas impossible mais il faut prendre 7 sur 9 !

  2. La drôle de fin c’est Sylvie Vartan…mais ça reste en famille.
    Le pauvre Johnny a composé ‘Vivre pour le meilleur’ sans doute parce que le pire venait après sa mort. Lamentable de gâcher sa mémoire comme ça…cela pourrait se passer amicalement hors médias.

    1. Pour un qui semblait manquer d’inspiration, tu as été prolifique, Gerouche.
      Je comprends l’idée de la stabilité pour la saison prochaine. SP stop ou encore ? Je dirais surtout en gardant la base de l’ équipe.
      Je partage le souci de Sigur avec les ailiers qui jouent sur leur mauvais pied.
      Je n’aime pas cela et rappelez vous le festival contre Brugge à Sclessin avec des centres classiques en débordement.
      Au risque de jeter un pavé dans la mare, je crains que l’arrivee de Carcela ne désorganise l’attaque retrouvee.
      D’ailleurs les deux derniers matchs étaient les moins bons depuis la reprise.
      Bon je ne remets pas en cause l’icône personellement mais je le préfère en 10 mais cela remet en question le 442 qui avait bien marché.

  3. Comme tu pourras le constater, VanMoer, je t’ai répondu indirectement via mon mot, un de plus. Mais je pouvais difficilement garder le silence après ce que j’ai ouï hier soir.
    Et tu fais bien de jeter un pied dans la marre, on a un gros soucis de profils « identiques », et comme toi, je préférerais Medhi en 10. Il me semble du reste qu’il a joué plus comme ça dimanche …..

    1. Oui il me semble aussi et il a été éblouissant, il pourrait même jouer en 8 avec ses ouvertures millimétrées mais alors il marche un peu sur les pieds de Marin plus effacé dimanche semble-t-il et qui comme ailier droit? Car s’il joue comme faux 10 en étant ailier au départ, il y a un vide sur l’aile et surnombre au milieu.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top