Davy Schollen évoque le Clasico entre le Standard et Anderlecht

Pour le Sporting d’Anderlecht, le match de dimanche est un des duels les plus difficiles de la saison. A 18h00, les nouveaux Mauves vont faire connaissance avec l’enfer de Sclessin.

Une première rencontre dans le bouillonnant stade Maurice Dufrasne, c’est toujours impressionnant. Davy Schollen nous le confirme. « Mon premier match à Sclessin, je m’en rappelle très bien » commence l’ex gardien d’Anderlecht lors d’un entretien avec notre rédaction. « J’avais gagné avec Saint-Trond en 2002, 1-3 » poursuit-il.

Avec Anderlecht, je ne garde que des mauvais souvenirs

De 2006 à 2012, Schollen évoluait à Anderlecht, où il n’a pas de bons souvenirs des matches à Liège. « Avec Anderlecht, je n’ai eu que des mauvaises expériences » qui en rit aujourd’hui. « J’étais dans le but lorsque le Standard était champion après 25 ans. Lors des tests matches qui étaient très tendus. »

« J’ai toujours trouvé l’ambiance derrière mon goal incroyable. Lorsque ça va bien et que les fans sont derrière l’équipe, le Standard peut vraiment prendre son adversaire à la gorge. Mais si tu prends l’avantage, alors ils se retournent contre le club. Je conseille aux nouvaux joueurs d’Anderlecht de se concentrer sur le match et pas sur ce qu’il y a autour. Car il y aura toujours des fantômes. »

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire