Czernia : « Le match de la dernière chance pour le Standard »

Ex-joueur de Charleroi (de 1978 à 1981) et du Standard (de 1985 à 1989), Alexandre Czerniatynski (actuel coach du RFC Liège) préface pour nous le choc entre les deux équipes en question. C’est une place en PO I qui pourrait se jouer ce samedi à 18h00 à Sclessin entre le Standard et Charleroi. Entretien.

Ce derby wallon s’annonce crucial pour les deux équipes dans la lutte pour les playoffs 1 mais vu le classement à 4 journées de la fin, on peut dire que c’est le Standard qui aura le plus à perdre ?
Alex Czernia : « J’ai vu le match du Standard à Westerlo et ce n’était pas bon. On peut donc dire effectivement que c’est probablement le match de la dernière chance pour le Standard. »

Et de poursuivre : « Même si mathématiquement, rien ne sera joué dimanche, le Standard ne peut pas se permettre le moindre faux-pas dimanche. En cas de défaite, Charleroi, qui vise aussi le top 6, prendrait le large et je pense bien que le Standard pourrait alors faire une croix sur les playoffs. C’est un peu dommage pour le club de Sclessin car le Standard semblait sur la bonne voie il y a quelques semaines mais les Liégeois coincent au plus mauvais moment comme en atteste le match à Westerlo. »

Le Standard qui reste sur deux défaites consécutives face à Saint-Trond et à Westerlo, deux équipes modestes du championnat…
« Cela risque d’être préjudiciable au décompte final. ça fait mal de perdre des points face aux petites équipes. Les autres candidats au top 6 n’ont pas perdu autant de points face aux équipe de bas de tableau. Je le répète, cela pourrait bien faire la différence à la fin de la phase classique du championnat. Je sais que la coupe de Belgique est devenue l’objectif principal du Standard mais pour cela il faudra battre le Club de Bruges en finale. Et croyez-moi, comme les hommes de Michel Preud’homme jouent en ce moment, c’est loin d’être gagné d’avance. Alors, si le Standard n’est pas dans le top 6 et passe à côté de la coupe, ce serait une nouvelle saison ratée et une grosse déception pour les supporters de Sclessin qui n’ont pas été gâtés ces derniers temps. »

« Cela dit, le Standard s’est bien repris après un mauvais début de saison mais la défaite à Westerlo est incompréhensible et cela même si les Liégeois ont eu le monopole du ballon mais ils ne se sont pas créés beaucoup d’occasions de buts. Le Standard devra aussi se méfier de Charleroi qui est allé gagner à Zulte-Waregem avant de perdre deux points à domicile face à Courtrai. Les Zèbres seront en tout cas hyper-motivés à Sclessin. Je sais de quoi je parle puisque j’ai aussi joué au Sporting et un derby contre le Standard, c’est toujours quelque chose de particulier. Je pense que l’équipe qui aura la chance d’ouvrir la marque, prendra une option sur les trois points. »

Le sporting de Charleroi ne viendra donc pas à Sclessin en victime consentante, d’autant que les Carolos n’ont pas oublié les incidents qui ont émaillé le match-aller ?
« C’est clair que Charleroi viendra à Sclessin avec un esprit revanchard. Le Sporting viendra pour gagner. Je connais bien l’entraîneur, Felicce Mazzu. Il ne viendra pas pour « bétonner ». On verra une équipe de Charleroi offensive car en car de victoire, les Carolos auraient 9 orteils en playoffs 1. Donc, la pression sera plus du côté du standard, surtout après leur deux récentes contre-performances. Et puis, n’oublions pas le public de Sclessin qui sera très exigeant, d’autant plus dans un derby contre Charleroi. »

C’est donc le Standard qui aura la pression ?
« Absolument, et c’est normal, comme dans tous les grands clubs. On parle toujours du retour du Standard et pour le moment c’est négatif même s’il y a eu des choses positives avant les couacs contre Saint-Trond et Westerlo. La pression est là et c’est aux joueurs du Standard à la gérer. Ils ne pourront pas se contenter d’un point. Pour être dans le top 6, la victoire à domicile est indispensable, surtout dans un derby face à Charleroi. »

La situation du Standard vous attriste ?
« C’est certain, c’est triste. Un club comme le Standard se doit toujours d’être en playoffs 1. J’aimerai bien y voir les deux équipes wallonnes, le Standard et Charleroi mais je pense que les deux n’y seront pas. Ce sera l’un ou l’autre mais pas les deux. Ils vont en plus se rencontrer ce samedi. Maintenant, tout reste possible en football mais je n’y crois guère. Je pense même qu’on pourra s’estimer heureux d’avoir déjà un club wallon en playoffs 1… »

 

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire