Coulibaly: « S’il est en confiance et qu’on le laisse s’exprimer, Benito vous étonnera »

Benito Raman a peut-être enfin lancé sa saison après s’être démené pendant plusieurs semaines dans l’espoir d’inscrire son premier but. Pour son ami Elimane Coulibaly, le jeune joueur peut étonner.

Elimane Coulibaly (36 ans, sans club) a bien connu la D1 dans laquelle il a bourlingué. Il y a notamment croisé Benito Raman, qu’il appelle affectueusement « mon petit ». « J’étais là quand il a débuté avec les pros, à Gand », explique le buteur dans La Dernière Heure. « On avait peur de lui faire mal aux entraînements mais on a vite compris qu’il ne fallait pas s’y fier: il était tout petit mais gagnait les duels de la tête contre moi! ».

Raman délivré?

Pour Coulibaly, Raman n’a besoin que d’une chose pour réussir: la confiance. « C’est une personne sensible. J’ai eu un peu peur en le voyant signer au Standard où la pression est si forte », déclare le Sénégalais. « Il a besoin de se sentir aimé pour être performant. Il se met beaucoup la pression… mais j’espère que ce but le lancera. S’il est en confiance et qu’on le laisse s’exprimer devant, son bilan vous étonnera en fin de saison », assure Coulibaly.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire