Cissé: « Je dois devenir un patron »

Tout comme Jean-François Gillet, Ibrahima Cissé a également retrouvé Sclessin.

Deux ans après l’avoir quitté pour Malines, Ibrahima Cissé retrouve son jardin de Sclessin, là où tout a commencé pour lui, là où il a été formé. Face au Chievo Vérone, Cissé, qui revient d’une grave blessure aux ligaments du genou, a été un des meilleurs sur le terrain.

Ibrahima, qu’est ce que cela fait de retrouver Sclessin ?

« Du bien. L’ambiance que les fans mettent, même si samedi ils n’étaient pas nombreux, a également été un critère important dans ma décision de revenir. »

En quoi avez-vous évolué depuis votre départ à Malines ?

« J’ai mûri. J’ai grandi. À Malines, j’ai pris de la confiance et je me suis relancé. C’est grâce à ce séjour que je suis de retour ici. »

Vous aviez l’esprit revanchard à votre premier retour à Sclessin avec Malines.

« Je ne vais pas trop en parler dans la mesure où la direction a changé. C’est derrière moi. Je suis parti en sachant que j’avais des qualités et je croyais en moi. J’ai pu m’imposer à Malines et aujourd’hui, j’ai la confiance du coach et de la direction du Standard. »

Lire la suite dans la DH / Les Sports

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire