Incidents lors de Charleroi – Standard: la décision sera rendue le 20 novembre, le débat n’a pas encore eu lieu

Décidément, ce dossier sur les incidents au Stade du Pays de Charleroi lors du derby wallon entre le Sporting Charleroi et le Standard de Liège risque encore de durer. Les deux clubs étaient bien présents pour en débattre à la Commission des Litiges ce mardi midi, mais les discussions ont tourné court…

En effet, tant le Sporting Charleroi que le Standard de Liège ont débattu de la procédure des plaintes plutôt que sur le fond. Du coup, la Commission des Litiges de l’Union belge de football (URBSFA) a décidé de reporter ces discussions et son éventuelle décision au vendredi 20 novembre prochain.

Pour rappel, le Standard risque une condamnation à un match à huis clos pour le comportement de ses supporters qui ont lancé des fumigènes et des objets sur la pelouse, menant à l’interruption du match contre le Sporting Charleroi durant une dizaine de minutes. Le club liégeois a riposté en affirmant que des chants haineux avaient été proférés de la part des supporters carolos.

Le Standard avait également introduit une procédure en référé au civil et avait fait valoir ses arguments jeudi devant le tribunal de première instance de Liège. Cette demande avait toutefois jugée « irrecevable » par le président du Tribunal de première instance, qui estimait qu’il est permis à l’Union belge de poursuivre les clubs suite aux débordements de leurs supporters.

Yatabaré : vers trois matches de suspension ?

Par ailleurs, la Commission des Litiges a demandé trois journées de suspension au milieu du Standard Sambou Yatabaré pour avoir marché sur l’ancien Standardman Edmilson lors du match contre Saint-Trond. Le club liégeois, pour sa part, a plaidé l’acquittement. La décision devrait être rendue d’ici la fin de la semaine.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire