Vous êtes ici
Home > RTBF > Bruno Venanzi : « Nous avons saisi l’occasion de nous remettre en question »

Bruno Venanzi : « Nous avons saisi l’occasion de nous remettre en question »

A l’occasion du business meeting du Standard de Liège jeudi soir, Bruno Venanzi, président du club de Sclessin depuis juin 2015, a fait le point sur les perspectives de la saison à venir. Il a aussi dévoilé la nouvelle organisation du matricule 16 tandis que de nouveaux projets en termes d’infrastructures vont prochainement voir le jour.

Devant un public de plusieurs centaines d’invités, essentiellement des partenaires commerciaux mais aussi d’anciennes figures marquantes du club telles Robert Waseige ou Guy Hellers, le président n’a pas nié la mauvaise saison sportive qui vient de s’écouler avec « de trop rares moments de joie et de quiétude« . L’intersaison fut cependant « l’occasion de se remettre en question« .

L’objectif principal en 2017-2018 sera une qualification pour les playoffs 1, qui a échappé au club liégeois ces deux dernières saisons. Pour y parvenir, la direction des « rouge et blanc » a travaillé sur une nouvelle organisation interne. L’organigramme dévoilé par le président se compose de deux pôles: l’opérationnel, dirigé par Alexandre Grosjean, et le sportif, sous la responsabilité d’Olivier Renard. Le premier axe comprend également le nouveau team manager, Benjamin Nicaise, qui chapeautera le staff médical et l’équipe logistique. Dans la partie sportive, on retrouve le coach principal, Ricardo Sa Pinto, avec son staff et ses joueurs.

« Cette organisation doit nous permettre de ne pas réitérer les erreurs du passé« , explique Bruno Venanzi. « Au niveau sportif, Olivier Renard veillera notamment à ce que le club n’ait plus un noyau pléthorique à gérer. Quant au team manager Benjamin Nicaise, avec son expérience d’ex-footballeur professionnel et de chef d’entreprise, il aura pour mission de fournir un encadrement optimal aux joueurs. Le coach pourra ainsi se concentrer un maximum sur la préparation des matches. »

Au niveau des infrastructures, le Standard est en train de rénover la tribune d’honneur de son enceinte afin d’être aux normes en vue d’accueillir des rendez-vous comme la rencontre de qualifications pour le Mondial 2018 Belgique – Gibraltar, prévue le 31 août.

Parmi les autres projets, la direction du club liégeois a révélé qu’un restaurant « bistronomique » s’installera bientôt au cœur de la tribune 1 du stade. Ouvert du lundi au vendredi, ce nouvel espace horeca s’appellera le « Rouge du Poivre » et sera dirigé par le chef Nicolas Calcagnini, déjà propriétaire du restaurant le « Noir du Poivre » à Waremme.

Par ailleurs, selon la direction, la rénovation de l’antre de Sclessin est toujours prévue pour 2019 avec également la construction d’un business center, dont le permis de bâtir pourrait être déposé au premier trimestre 2018.

Commentaires

Commentaires

Laisser un commentaire

Top