Brüls : « J’espère pour Ferrera qu’il restera plus longtemps que Bob »

Au Standard depuis quelques semaines, Christian Brüls va déjà connaître un second entraîneur. Mais la situation ne le perturbe pas du tout.

« J’en suis à mon 16e entraîneur », a déclaré un Christian Brüls totalement détendu. « Ils ont tous leurs différences, mais au début c’est toujours pareil. On retravaille les bases, on cherche à reformer un bloc compact. »

Physiquement, je suis prêt

À Lokeren, l’adversaire du Standard dimanche, c’est Bob Peeters l’entraîneur depuis le début de saison. Brüls l’a connu à La Gantoise. Très peu. « On avait commencé les six premiers matches avec Trond Sollied. Puis Bob Peeters l’a remplacé mais ça n’a pas duré, deux mois seulement. La situation était semblable à ce qu’il se passe maintenant au Standard. J’espère pour Yannick Ferrera que ce sera différent », souriait le médian offensif.

Avant son arrivée à Liège, Christian Brüls n’avait qu’une préparation sans match dans les jambes. Il a enchaîné trois rencontres en une semaine directement mais ça s’est plutôt bien passé. « Physiquement je suis bien. J’avais fait une longue préparation à Rennes. C’est différent en match mais mes trois rencontres ont montré que je suis prêt. »

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire