Bahlouli : « Pas venu à Liège pour regarder les autres jouer »

Arrivé au Standard de Liège dans les ultimes secondes du mercato estival, Farès Bahlouli porte beaucoup d’espoirs dans cette nouvelle saison. Il est prêté en Belgique pour un an et espère « tirer son épingle du jeu » du côté de Sclessin.

Débarqué pour 3,5M€ du côté de la Principauté à la fin juin 2015, le joueur formé à l’Olympique Lyonnais considère que sa première saison en Rouge et Blanc « ne s’est pas mal passée parce que j’ai été blessé, opéré d’une pubalgie et écarté des terrains pendant pratiquement 8 mois. Il me fallait du temps de jeu, c’est important pour un jeune joueur comme moi qui n’a pas vraiment beaucoup joué. Donc, quand le Standard de Liège m’a proposé son projet, cela m’a plu ».

Habitué à « côtoyer des grands joueurs tous les jours à l’entraînement », celui qui a joué 11 rencontres sous la tunique asémiste a tout de même su profiter de modèles comme Alexandre Lacazette, Nabil Fékir ou Yoann Gourcuff à Lyon qu’il citent durant l’entretien délivré à Standard TV, la chaîne web de son nouveau club. Il confie que « voir leurs méthodes, c’est une source d’inspiration. A Monaco, des joueurs comme Moutinho qui a gagné l’Euro, Nabil Dirar ou Ricardo Carvalho qui a une très grosse expérience : ils en sont arrivés là avec du travail, des sacrifices ». Des propos qui laissent transparaitre une volonté évidente chez Bahlouli de suivre leurs traces.

Celui qui se sent « plus à l’aise derrière l’attaquant » n’en reste pas moins « polyvalent » : « Je peux évoluer sur le côté droit, sur le côté gauche voire même numéro 9 ». Sous le maillot des Rouches, club qui a pour objectifs de « finir dans les 3 premiers en Championnat et faire un bon parcours en Europa League », Bahlouli veut faire part de sa reconnaissance : « Ils m’ont fait confiance, à moi de leur rendre. Je ne suis pas venu ici pour regarder les autres jouer. Cela passe par de bons entraînements, se battre tous les jours et donner envie au coach de me faire jouer tout simplement. J’ai les qualités pour jouer dans cette équipe sinon le Standard ne m’aurait pas fait venir ». Héritier du numéro 18 à Liège, il vient d’être inscrit avec Elderson Echiejile sur la liste des 25 joueurs pour la phase de groupes de Ligue Europa où le Standard affrontera le Celta Vigo, l’Ajax Amsterdam et le Panathinaïkos, dans le cadre du groupe G.

Hier, Bahlouli a joué ses premières minutes sous la tunique du club liégeois en entrant à la mi-temps d’un match amical contre l’Olympique de Marseille, à sens unique pour les Belges (3-0). Il a remplacé le Camerounais Eyong Enoh et fait belle impression à son entraineur Yannick Ferrera : « C’est un joueur très technique, capable d’éliminer. Il est puissant et rapide sur les premiers mètres. Il sait donner la bonne passe quand personne ne s’y attend ». Bonne saison à lui, l’ASM comptant visiblement sur ses qualités pour la saison prochaine.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire