Bahlouli: « Le Standard peut constituer un bon tremplin »

Le Standard de Liège a présenté son nouveau joueur Farès Bahlouli, 21 ans, mercredi.

Le milieu offensif franco-algérien a été recruté au cours de la journée de clôture du mercato estivale le 31 août, il est prêté une saison sans option d’achat par l’AS Monaco, où il est arrivé en juin 2015.

Farès Bahlouli, formé à l’Olympique lyonnais, s’est engagé pour un an au Standard dans les dernières heures du mercato, mercredi dernier.

« Les premiers contacts remontent à quelques semaines », a-t-il expliqué. « Avant de signer, je me suis informé sur le Standard auprès de deux joueurs du noyau: Mohamed Yattara que j’ai connu à Lyon et de Jean-Luc Dompé, mon équipier dans les sélections françaises. Il me fallait du temps de jeu et le projet du club était très bon. »

Opéré d’une pubalgie en septembre 2015, Farès Bahlouli a pris part à 8 matches de Ligue 1 la saison dernière. En manque de temps de jeu, il a préféré « temporairement » quitter l’AS Monaco.

« Le Standard peut constituer un bon tremplin pour moi pendant une saison. Il s’agit d’un grand club et en plus, l’équipe dispute l’Europa League. La compétition européenne, c’est la cerise sur le gâteau. Maintenant, à moi de me donner à l’entraînement et de montrer au coach que je mérite de jouer. Je veux revenir plus fort à Monaco dans un an. »

S’il n’estime pas encore être prêt à disputer une rencontre dans son entièreté, le numéro 18 des « Rouge et Blanc » a déjà obtenu quelques minutes de jeu lors du match amical face à l’Olympique de Marseille vendredi dernier à Namur (3-0).

« Cet été, après une période sans jouer, j’ai fait une préparation individualisée à Monaco », a encore indiqué Farès Bahlouli. « A présent, je me sens bien et les minutes face à l’OM m’ont fait du bien. J’espère obtenir du temps de jeu ce week-end. »

Ravi de son intégration au sein de l’effectif du club liégeois, l’ancien joueur de l’OL a découvert son deuxième entraîneur en l’espace d’une semaine à Sclessin puisque Aleksandar Jankovic remplace Yannick Ferrera depuis mardi.

« A mon arrivée, on m’avait prévenu d’un possible changement d’entraîneur », raconte Farès Bahlouli. « En fait, je n’ai pas eu le temps de connaître Monsieur Ferrera. Quant à Monsieur Jankovic, je l’ai rencontré ce matin. Il s’agit d’un bon coach, assez droit et qui aime travailler. C’est positif pour le Standard. »

Dimanche, le Standard accueillera Genk pour le compte de la 6e journée de Jupiler Pro League.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire