Anthony Knockaert révolté après La Gantoise – Standard (4-1): « On s’est fait avoir par l’arbitre »

La défaite à Gand plonge encore un peu plus le Standard dans la crise. Les joueurs liégeois en sont conscients, même s’ils préfèrent évidemment évoquer la rencontre complètement folle disputée sur la pelouse du champion en titre. Un match perdu 4-1, terminé à 9 contre 11 et agrémenté de décisions arbitrales plutôt étonnantes.

Avec sept petits points au compteur, le Standard se retrouve à douze unités du leader ostendais après seulement sept journées de championnat. Et le jeu proposé à la Ghelamco Arena n’est pas à l’image du club liégeois, même s’il est vrai que l’arbitrage n’a pas aidé les visiteurs : un but gantois entaché d’une position hors-jeu, deux exclusions (Arslanagic, Dussaut), un goal liégeois annulé (qui aurait pu faire 0-2)…

« On s’est fait avoir par un arbitre« , dénonçait Anthony Knockaert au micro de nos confrères de Voo Foot et de Proximus TV. « J’ai le temps de fêter ma rose jusqu’au milieu du terrain. Puis l’arbitre annule goal. Il n’avait qu’à siffler directement s’il avait vu ma faute de main. Il doit se remettre en question« .

Adrien Trebel était du même avis. « Si c’est trop difficile pour l’arbitre de diriger des affiches du top, qu’il fasse plutôt des petites affiches« , anonçait le médian. « Il met 20 secondes pour annuler le but d’Anthony. Et il oublie d’annuler le goal des Gantois alors qu’il y a une position hors-jeu manifeste. Oui, l’arbitre a été dépassé par les évènements« .

En tout cas, ce revers fait mal aux Rouches. « Nous sommes dans une mauvaise passe. Et nous vivons de tels évènements. C’est triste. Mais je suis fier de mes équipiers« , ajoutait Trebel. « Nous avions tout mis en place pour gêner Gand. Nous avions trouvé la bonne formule. En vain. Vous savez pourquoi« , concluait Knockaert.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire