Analyse Denis Dragus, joker du Standard pour la deuxième partie de saison ?

Analyse Denis Dragus, joker du Standard pour la deuxième partie de saison ?

Denis Dragus, jeune pépite roumaine, n’a joué que cinq minutes avec le Standard, treize si on compte la Coupe. Difficile de juger. Il faut alors se tourner vers ses prestations avec les jeunes roumains, son ancien club, le Standard B et durant le stage hivernal, pour saisir tout son potentiel.

Aisance technique et capacité de finition 

Véritable espoir du football roumain, Dragus a déjà inscrit deux goals avec les U21. Absent de l’Euro pour cause de blessure, il avait précédémment inscrit un joli but contre la Belgique. Le 25 mars dernier, il remettait ça en inscrivant le seul but de la rencontre amicale disputée contre les U20 danois.

Le jeune homme de 20 ans a prouvé qu’il était un buteur en club également. Au FC Viitorul, Dragus a inscrit 13 goals en 57 rencontres.

L’apport essentiel du jeune roumain se situe certainement dans sa polyvalence et sa technique. Il peut en effet jouer en 9 tout comme sur les ailes. Son habilité balle au pied et sa vitesse lui permettent de dépasser régulièrement ses adversaires. En témoigne cette vidéo récapitulant les prouesses techniques du joueur, et par la suite, ses qualités de (joli) buteur :

Individualisme et erreurs de jeunesse 

Là où le bât blesse, c’est sans doute dans son investissement aléatoire en repli défensif et, surtout, dans sa volonté de faire la différence tout seul. Quand on a Michel Preud’homme pour coach, ces deux défauts sont pourtant cruciaux.

Néanmoins, on peut mettre ces caractéristiques sur le compte de la jeunesse. En attendant, MPH n’a pas fait confiance au jeune prodige roumain pendant la première partie de saison. Il a joué, toute compétitions confondues, 13 minutes. S’il a partiellement montré un bon potentiel technique, il a manqué de temps pour le confirmer, et a souvent trop voulu faire la différence individuellement. Peut-être frustré de n’avoir que trop peu de temps de jeu.

Vers un plus grand temps de jeu ?

En revanche, avec la réserve du Standard, Dragus a déjà planté deux buts. Comme nous l’écrivions dans l’analyse du match contre le Borussia Dortmund, Denis Dragus a livré une bonne prestation sur son flanc. Il a créé du danger, cadré directement une frappe dangereuse – bien que déviée – et a éliminé plusieurs fois son adversaire.

Le match suivant, en revanche, MPH lui a accordé moins de temps de jeu. Contre Zwolle, il n’a remplacé que Raskin à la 84ème minute. Il a tout de même eu le temps d’inscrire un goal… annulé par le juge de touche pour une position de hors-jeu. Nous verrons s’il aura l’occasion de faire plus ses preuves lors de la deuxième partie de saison.

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.