Aleksandar Jankovic ne cherchait pas d’excuses : « Cette défaite est méritée ! »

Aleksandar Jankovic ne cherchait pas d’excuses.

Cette défaite vous reste-elle en travers de la gorge ?

Elle est parfaitement méritée. On ne peut pas revendiquer un point car on ne s’est pas procuré d’occasions alors qu’on évoluait à domicile. Anderlecht nous a posé beaucoup de problèmes avec son bloc bas. On a essayé de décaler à gauche avec Dompé mais cela n’a pas marché car la circulation de balle n’était pas assez rapide. Les ailes étaient alors trop ouvertes et les décrochages de Belfodil créaient du déséquilibre. Anderlecht, au contraire, a eu les meilleures occasions. En deuxième mi-temps, la rentrée de Junior Edmilson a apporté plus de présence entre les lignes. Et c’est finalement quand nous étions mieux en place tactiquement et que nous ne donnions plus rien à Anderlecht que notre adversaire a marqué sur phase arrêtée. C’est le football. On a certes eu la possession de balle mais il s’agissait d’une possession stérile.

Ce n’est pas la première fois que vous encaissez sur phases arrêtées…

Je n’ai pas encore revu la phase mais on savait qu’Anderlecht avait de la taille et pouvait se montrer dangereux sur corners.

Est-ce que vous ne souffrez pas finalement de l’absence d’un vrai buteur ?

On ne va pas parler de cela maintenant. Il ne faut pas commencer à chercher trop d’excuses. On attaque la suite du championnat dans le top 6 mais on se doit de réagir après deux défaites d’affilée (Ajax et Anderlecht). Ce qui est frustrant, c’est qu’on va devoir vivre avec ces deux défaites pendant quinze jours. Pour le reste, je ne vais pas parler de ce qu’il nous manque. On a ce qu’on a et on va faire avec.

L’état du terrain a-t-il joué un rôle ?

Il y avait beaucoup de déchets techniques. La fatigue ? Le terrain ? Je constate simplement qu’Anderlecht a eu le même programme que nous et a joué sur le même terrain. Ce ne sont donc pas des excuses.

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire