Aleksandar Jankovic : « Avec moi, rien n’est définitif dans le groupe »

Au moment d’envisager son onze de base devant la presse, Aleksandar Jankovic n’avait pas encore dispensé son dernier entraînement avant le match à Geel. Il entendait lever quelques doutes mardi après-midi.

Aleksandar Jankovic, quel est l’état de votre noyau ? Et surtout, où en sont Balhouli et Wallyson ?

Balhouli a joué avec les Espoirs, lundi, car il a besoin de temps de jeu pour retrouver le rythme. Wallyson aurait également dû jouer un peu durant cette rencontre mais il s’était occasionné une petite blessure à la cheville à l’entraînement. Legear a été malade ces derniers jours alors que Dompé a repris avec le groupe.

Dans les changements, on imagine que Belfodil va être laissé au repos ?

Avec l’accumulation des rencontres, personne ne va jouer tous les matches. Belfodil va en effet être laissé au repos. Il a un profil spécifique et il s’est rapidement imposé dans le groupe. On essaie de trouver des solutions autour de lui pour qu’il puisse s’épanouir. Comme nous n’avons pas un autre profil identique, nous devons ajuster nos réglages. C’est un joueur important qui doit être épargné.

Pourriez-vous donner une chance, ce mercredi ou contre Eupen, à des Arslanagic, Touré et autre Emond ?

Avec moi, rien n’est définitif. Je découvre ce noyau depuis deux semaines et je me base pour les matches sur la mentalité et sur le travail quotidien. Il est donc toujours possible d’être mis en dehors des dix-huit mais aussi d’y revenir. En attendant je suis content de voir que l’envie est bien présente chez tous les joueurs.

Que savez-vous de Geel ?

Pour avoir disputé un match amical d’avant-saison avec Malines et pour avoir revu des images de cette partie, on sait que c’est une formation composée de jeunes éléments. Mais on ne va pas la sous-estimer car on se déplace pour jouer avec autorité dans le but d’obtenir la qualification.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire