Affaire du joueur qui a payé le coach: le Standard porte plainte au pénal contre X

Suite et pas fin de la saga du « joueur qui a payé le coach ». Après nos révélations exclusives de ce mercredi matin (le joueur serait Legear et le coach Riga), et après la bombe lâchée par Bruno Venanzi, le président du club, au micro de Stéphane Pauwels, le Standard vient de décider de porter plainte au pénal contre X. De son côté, le parquet de l’Union belge ouvre une enquête.

«  Comme l’a déclaré notre Président ce lundi, le Standard de Liège a pris connaissance récemment d’éléments tendant à démontrer que des accords illicites auraient pu avoir lieu entre des membres du club dans le courant de la saison écoulée  », explique le club liégeois dans un communiqué. «  Face à la gravité des faits et à l’ampleur du préjudice causé, le Standard de Liège a estimé indispensable de confier le dossier à la justice afin qu’une enquête impartiale soit menée pour établir de manière indiscutable la véracité des faits et l’identité des personnes concernées. Dès lors, afin de ne pas perturber le bon déroulement de l’enquête à venir, notre club ne communiquera plus sur ce sujet. Le Standard de Liège entend se concentrer sur les échéances sportives à venir et laisse logiquement à la justice le soin de faire toute la lumière sur ce dossier  ».

Pour rappel, tout a débuté dans l’émission de Stéphane Pauwels. C’était lundi. Venanzi déclarait qu’un joueur a payé son entraîneur pour jouer la saison dernière sans citer de nom, et que «le coach en question a accepté d’être payé». Il y en a eu trois la saison dernière chez les Liégeois: Guy Luzon, Ivan Vukomanovic et José Riga.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire