Adrien Trebel: « Nous devons jouer le titre »

Le 20 mars dernier, il soulevait la Coupe de Belgique, la 7 e de l’histoire du club. Aujourd’hui, Adrien Trebel reconnaît qu’il ne sait pas de quoi son avenir sera fait. Mais le Français clame haut et fort son amour et son attachement à son club, le Standard de Liège, pour lequel il se dit redevable et dont il est devenu capitaine.

Adrien, comment voyez-vous la saison à venir ?

« On sort d’une saison 2015-2016 compliquée au cours de laquelle tout n’était pas à jeter. Le coach est arrivé en cours de saison et nous a offert la Coupe et un ticket européen. On a vu, durant la préparation, qu’on était mieux dans le jeu. Mais pour être honnête, il va falloir que l’on se renforce (NdlR : l’interview a été réalisée avant les arrivées de Mbenza et Raman) à des postes clés. On sait qu’Ivan a un rôle ingrat devant. On a beaucoup de profils similaires et on manque d’un gars du style d’Ezekiel qui prend la profondeur (NdlR : ce que pourront faire Mbenza et Raman) . »

Après l’échec des PO1 , les fans seront exigeants.

« Soyons clairs : rater à nouveau les PO1 n’est pas envisageable. Le Standard est l’un des plus gros clubs de Belgique et l’attente des supporters est légitime. La saison dernière, les fans ont toujours été présents. Après l’échec des PO1 , ils savaient qu’on pouvait sauver la saison via la Coupe. Mais ensuite, les PO2 n’avaient pas la même saveur. On sait qu’on n’aura pas le droit à l’erreur. »

D’autant que vous avez eu 4 mois pour préparer la saison.

« Exactement. On est dans la continuité de la saison dernière. Tout le monde tire dans le même sens et a les mêmes principes et idées. Au Standard, on doit jouer le titre, il ne faut pas se cacher. Si je suis arrivé ici il y a deux ans, c’est pour jouer le titre. »

Comprenez-vous les critiques après la défaite à Bruges ?

(…)

Lire la suite dans la DH / Les Sports

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire