Adrien Trebel analyse son interview-choc du mois d’août

Fin du mois d’août, le Standard de Liège se ramasse un 7-1 dans les dents sur le terrain du Club de Bruges. Au micro d’après-match, Adrien Trebel se lâche et parle d’une opposition entre une équipe de pros et une division d’honneur. Retour en arrière…

Quand il repense à cette fameuse interview, Adrien Trebel concède qu’il a été dur dans ses propos…

« Normal, c’est la première fois de ma vie que je prends un 7-1. Ça fait super mal, ça touche ton honneur, ton orgueil, ta fierté. Alors, oui, c’est vrai, je parle et j’y vais peut-être un peu fort. »

« Mais c’est tout moi, ça. J’ai toujours été très franc. Quand j’ai un avis, quand j’ai quelque chose à dire, je n’y vais pas par quatre chemins. Et ce jour-là, j’avais vraiment quelque chose à dire… »

Ce jour-là, Trebel avait également fait comprendre qu’il fallait changer de métier si de telles responsabilités étaient trop importantes pour certains joueurs.

‘’Si on se croit trop beau, si on n’a pas envie de faire tous les efforts, si on ne veut pas mouiller son maillot pour ce club, il faut aller jouer dans une équipe où il y a moins de pression.’’

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire