Renard : « Content d’avoir été le premier à faire une offre à Trebel »

Olivier Renard a effectué du bon boulot à Malines et compte poursuivre sur sa lancée au Standard, un club avec plus de moyens et une plus grande renommée. Mais le directeur sportif ne compte pas changer sa façon de travailler.

Je vais avoir la même vision qu’avec Malines, je sais où je veux aller. Cela reste deux clubs de foot, même si ici tout est plus grand. Il faut s’entourer d’autres personnes. La plus grande différence, c’est le potentiel énorme concernant les jeunes. Il va falloir les garder et leur laisser la porte de l’équipe première ouverte », a déclaré Renard.

« Je vais regarder avec Thierry Verjans, Daniel Van Buyten et le coach qui arrive en fin de contrat, on ne va pas traîner pour parler de la saison prochaine. Mais les prochains matches sont importants, on ne va pas parler avec les joueurs de leur futur. »

Les Liégeois aiment les joueurs fougueux

« Ici aussi, je vais travailler dans l’anticipation, c’est ma façon de faire. J’ai joué au Standard, je sais donc quels types de joueurs les supporters apprécient. Des fougueux, qui ne se prennent pas pour des stars. Sinon ça ne se passe pas bien pour eux. Il va falloir bien se renseigner sur les caractères, ce qui reste difficile pour un directeur sportif. »

L’avantage de la jeunesse

Olivier Renard n’a pas un énorme vécu en tant que directeur sportif mais a été choisi. « Tout le monde est jeune ici, que ce soit le président, le coach et Bob Claes. Ce qui me caractérise, c’est le contact avec le vestiaire. C’est aussi un reproche, mais je sais faire la différence entre relation et travail. C’est important d’avoir le ressenti du vestiaire, ce n’est pas le cas dans tous les clubs et ça peut être un souci. »

Je voulais un triangle Cissé

Renard aura moins de contraintes financières à Liège. « Mais je n’ai pas eu de mal avec des enveloppes plus petites à Malines. Il y aura des limites ici aussi. Il y a beaucoup de joueurs libres intéressants. C’était le cas d’Adrien Trebel, j’étais le premier à lui faire une proposition mais quand le Standard est arrivé, on n’a pu rien faire. Je voulais avoir un triangle Trebel – Cissé – Hanni. Mais je suis fier d’avoir été sur le coup. »

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire